Prendre la lumière pour acquise

C’est dans la dernière édition de la newsletter de Hank et John Green que je viens de trouver une information que je trouve terrifiante : un graphique qui retrace le prix de la lumière au Royaume-Uni depuis 1301.

Ce graphique a été construit à partir de données historiques issues des travaux de Roger Fouquet et Peter Pearson, reprises par l’association Our World in Data. Les prix sont ajustés pour l’inflation et exprimés pour l’année 2000.

Il nous apprend que, dans les années 1300, 1 million d’heures-lumen — une mesure standard d’utilisation de la lumière — auraient coûté chacune £40 800. En 2006, le prix d’1 million d’heures-lumen n’était plus que de £2,90, soit une diminution de x14 000 !

C’est une statistique intéressante, mais c’est aussi un rappel particulièrement puissant que, si nous prenons aujourd’hui la lumière comme acquise, c’était une denrée précieuse pour nos prédécesseurs, qui voyaient une grande partie de leur existence contrainte par sa rareté la nuit. 🔥

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *